Le jean Slim, Le must have indémodable

By  |  0 Comments

Un peu d’histoire…

Jean-slim2

« Slim » est un mot anglais signifiant « mince » ; un Slim est donc un jean qui galbe étroitement les jambes et disposant d’une faible ouverture à ce niveau. Il existe des modèles de Slim taille basse et taille haute et, s’il est souvent coupé dans toutes sortes tissu en jean – du blanc au noir en passant par toutes les nuances possibles de bleu, il se décline aujourd’hui dans toutes les teintes imaginables. Variante très appréciée du Slim, le Skinny – « maigre » en anglais – est, quant à lui, encore plus serré et épouse les gambettes comme une seconde peau. Ces pantalons un peu à part sont généralement fabriqués en tissu extensible composé de coton et d’élasthanne mais des modèles en cuir, similicuir et apparentés sont aussi disponibles.

Le jean Slim : la Genèse d’un succès commercial

Jean-slim1L’explosion « fashion » du jean Slim arrive juste derrière l’époque où c’est le hip hop qui donnait le ton et dictait ses codes à la mode avec des jeans larges et taille basse vendus à perte de vue. Pantalon-concept très en vogue depuis la mi-temps des années 2000, l’incroyable succès du jean Slim est véhiculé par l’imagerie punk-rock, milieu où il fait figure d’uniforme. Dans un mouvement inverse, l’industrie du vêtement récupère ses icônes pour en faire la publicité, comme la marque April en 2002 recrutant Iggy Pop et Franz Ferdinand pour valoriser ses Slims. La griffe suédoise Cheap Monday écoulera, elle, dès 2004 – première année de leur mise sur le marché – plus de 5 000 jeans Slim, puis 200 000 en 2006 ! Face à une telle déferlante, des marques phares, comme Levi’s et Diesel ne pouvaient manquer le train de la tendance et ont, elles aussi, très vite créé leur propre ligne de jeans Slim.

Avec quoi porter un jean Slim ?

Prescriptrice iconique de cette tendance avec un éternel Slim gris comme marque de fabrique de son style, Kate Moss fait aussi figure de référence en matière d’association du jean Slim avec d’autres pièces. Ainsi, sa trilogie « jean Slim/veste de blazer/boots à talons » fait flores sur tous les trottoirs et dans toutes les penderies du monde occidental branché. Notre « it girl » connaît ses basiques, son Slim et sa partition sur le bout des doigts de pied… Qu’il soit en jean – bleu ou noir – gris ou en cuir, elle le mixe façon rock chic avec une paire de boots à talons ou de ballerines et l’associe à un top un peu « loose » – lâche – et une veste de blazer, soit coordonnée… soit blanche, pour le contraste !

Si le jean Slim sied naturellement aux filles élancées comme à la célèbre “brindille”, il n’est cependant pas impossible à des femmes plus rondes ou plus petites de l’arborer, à condition d’utiliser judicieusement poches bien placées, chaussures à hauts talon et taille haute !