Sac à main : l’accessoire préféré des femmes

By  |  0 Comments

Quelle femme n’a pas de sac à main ? Il est l’accessoire mode incontournable et au delà de ça, il a une réelle fonction utilitaire, ce qui n’est pas le cas pour tous les accessoires mode ! 

Si il est presque impensable de sortir sans sac à main car nous y rangeons presque toute notre vie à l’intérieur, il n’en n’a pas toujours été ainsi. Le mot “sac” vient de l’hébreu “sak” qui fait référence à une étoffe conçue avec des poils de chèvre, cela a bien changé depuis !

sac-bowling-avec-anse-et-bandouliere-adelphie

Durant l’Antiquité, les sacs étaient réservés aux esclaves pour que leurs maîtres n’aient rien à porter… Son usage a ensuite disparu, remplacé par les poches intérieurs des robes bouffantes des dames de la haute société. Mais comme la mode est éphémère, le sac à main est revenu à partir du 18ième siècle. Depuis, il a traversé toutes les modes, a eu toutes formes, couleurs possibles et peut être conçu à partir d’un bon nombre de matières : cuir, tissu, synthétique, plastique, daim…

Devenu même un objet “sociologique”, son contenu a été étudié car il serait révélateur de la personnalité de son possesseur.

sac-a-anses-avec-fermoir-pivotant-fab

Evidemment, il est rare qu’on se contente d’un seul et unique sac. Suivant les différentes occasions, les différents événements, pour l’accorder à nos différentes tenues, qu’on ait besoin d’y glisser seulement nos objets “essentiels” ou les objets “au cas-où”, le sac fait parti intégrante de notre dressing et est devenu au fil du temps, un objet aussi utile qu’esthétique. On relooke les paniers, les mallettes de médecins, les sacs de sport, les cabas, les sacs en toile… Même les hypermarchés stylisent leurs sacs de courses !

Objet de mystère et de désir, le sac Pomme Passion se décline sous toutes ses formes pour combler vos attentes !

                                             grand-sac-cabas-a-anse-adenora sac-a-main-style-docteur-avec-anses-et-bandouliere-byul

 

Combien de sacs à main possédez-vous ?