Mode d’emploi pour choisir et porter un slim

By  |  0 Comments

Le slim peut se transformer selon les accessoires que vous portez. Un bijou par ci et vous voilà Rock, une ceinture par là et vous êtes chic, découvrez comment le porter selon votre style et votre morphologie. Suivez nous et vous dompterez cette pièce incontournable mais qui peut sembler difficile à porter : le pantalon slim.

Les slim indémodables

Le jeans slim brut fait partie des must have. C’est celui qui ne quittera jamais votre garde robe. Simplissime, de la bonne couleur, il va slim vertavec tout. Un simple t-shirt en coton blanc, une blouse ethnique, un petit pull en laine tout vous ira. On le porte l’été avec des sandales simplissimes type spartiates ou tropeziennes. En mode hiver avec une jolie paire de bottes c’est le bon choix. La forme du slim colle parfaitement à la tendance du moment qui laisse les bottes et autres chaussures à la mode sur le pantalon.

Le jean droit de style classique est l’ancêtre du slim. Facile à vivre, lui aussi se porte quasiment avec tout. Pour ne pas se tromper, on le choisit noir comme Audrey Hepburn et on le retrousse pour laisser apparaître juste les chevilles. On le porte forcément avec des ballerines, une chemise blanche et une jolie veste de costume bien taillée. C’est féminin, discret mais foncièrement sexy !

Choisir son jean slim selon sa morphologie

Si Vous êtes ronde ne croyez pas que le slim vous est interdit, bien au contraire. Il sublime vos formes sensuelles et vous embellit. Vous devez juste l’apprivoiser et savoir avec quoi le porter. Une jolie blouse qui camoufle les hanches, des bottes qui affinent le mollet, un gilet long pour souligner la taille, et vous êtes prêt !
Si vous êtes petite et menue, il faut créer un effet vertical en jouant avec un jean slim noir pas trop serré à la cheville. On l’accessoirise avec une jolie paire de talons hauts ou de sandales compensées et avec une veste mi-cuisse type cardigan long ou trench.
Le slim est un exercice de style à lui tout seul. A chaque saison on le déclare mort mais il revient toujours pour signer une nouvelle tendance.