Comment s’habiller en Inde

By  |  0 Comments

Quatre conseils pour voyager et s’habiller en Inde : la règle d’or à respecter c’est de montrer le moins de peau possible. Pas d’épaules apparentes, pas de décolletés et on cache ses jambes. Les normes de la pudeur sont différentes : vous verrez que les femmes n’ont aucun problème à dévoiler leur ventre ou leur dos, alors qu’en France cela ne se fait pas.

Les tenues idéales sont les tenues locales

Celles qui vous permettront de passer le plus possible inaperçue. Vous pouvez donc attendre d’être sur place pour remplir votre sac de voyage et vous acheter quelques tenues dans des boutiques locales pour des prix dérisoires (moins de 5€ pour une tenue complète). Le plus confortable selon moi est ce qu’on appelle le salwar kameez, un pantalon bouffant et une tunique. Vous pouvez reviews aussi opter pour une jupe longue et un T-shirt, ou un pantalon plus ajusté du moment que vous avez une tunique pour cacher votre derrière. De façon générale, personne ne sera choqué de vous voir vous promener en jean et en ville, mais cela risque d’être plus gênant lorsque vous vous éloignez des grosses agglomérations.
L’accessoire indispensable, c’est le foulard ! Il sert à tout, principalement à se couvrir les épaules et la poitrine. Très utile aussi pour vous couvrir la tête lorsque vous entrez dans un temple.

Comment s’habiller à la plage en Inde ?

La plupart du temps, les femmes indiennes se « baignent » ou plutôt, elles se contentent de tremper leurs pieds dans leur sari ou . Sinon, elles restent sur la plage à préparer le pic-nique pendant que les hommes et les enfants s’amusent dans l’eau. Imaginez donc qu’une jeune femme en bikini sur une plage indienne est loin de passer inaperçue. Vous pouvez éventuellement le faire sur certaines plages à Goa, mais ayez des habits corrects à réenfiler dés que vous quittez la plage !
En règle générale, fiez-vous à votre bon sens et vous verrez de vous-même ce qu’il est acceptable de faire ou non. Les regards déplacés auront sans doute vite fait de vous convaincre de ne pas vous balader en mini-jupe. Mais le plus important, bien sûr, c’est de faire confiance aux indiens !